Algérie Education et universités Français

Ouverture d’une école internationale britannique à Alger

Le mémorandum d’entente entre le Gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord portant ouverture d’une école internationale britannique à Alger, signé à Alger, le 9 mars 2020 est désormais ratifié.

Selon le mémorandum, il est autorisé la création de l’école internationale britannique dénommée « l’école » en Algérie. Tout changement relatif au siège de l’école ou la création d’une annexe est préalablement soumis sous peine de nullité à l’appréciation des autorités algériennes compétentes. Les enfants de la communauté diplomatique britannique auront la priorité d’aller dans cette école. Cette école est également ouverte aux élèves algériens, ainsi qu’aux enfants de ressortissants de pays tiers résidant temporairement ou de manière permanente en Algérie. La langue d’enseignement est l’anglais. Conformément aux dispositions du présent mémorandum, l’école britannique fonctionnera conformément aux lois et règlements en vigueur en Algérie.

L’école accueillera les élèves âgés de quatre (4) à dix-huit (18) ans, dont la connaissance de l’anglais est suffisante pour suivre les cours d’instruction. L’école est organisée selon le système britannique d’enseignement du primaire et secondaire. Le programme scolaire de l’école n’inclut pas d’enseignement théologique. Il est inclus par ailleurs, pour les élèves algériens, l’enseignement de la langue arabe, l’histoire et la géographie de l’Algérie. La culture algérienne y sera mise en valeur. Le contenu de ces modules fera l’objet d’une coordination entre l’école et le ministère de l’éducation nationale algérien.

Les frais de scolarité sont établis par l’école et communiqués aux Gouvernements des deux pays. Les frais inhérents aux élèves algériens doivent être libellés en dinars algériens. Ils ne peuvent être facturés à des taux supérieurs aux taux appliqués aux élèves britanniques ou issus d’un Etat tiers.

Le ministère de l’éducation nationale algérien est dûment habilité à dépêcher des inspecteurs pour des missions de contrôle au niveau de l’école, pour garantir l’accomplissement des conditions algériennes et d’atteindre les niveaux requis. L’école est autorisée à conclure des contrats pour des prestations de services avec des organisations britanniques au Royaume-Uni. Ces prestations sont libellées en monnaie étrangère.

Source Algérie eco

Related posts

الشروع في منح اعتمادات استيراد السيارات المؤقتة اليوم الأحد

Meissa Cheikh

فروخي: إقامة شراكة مع متعاملين لنقل التكنولوجيا في صناعة السفن

Meissa Cheikh

Pétrole : le Sahara Blend algérien termine 2020 en hausse de 7,40 dollars

Meissa Cheikh

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More