Algérie Français Santé À la une Industrie

Industrie pharmaceutique: accélérer la soumission électronique et améliorer l’accès aux molécules innovantes

 Huit recommandations ont été retenues à l’issue de trois ateliers organisés à l’occasion de la journée sur l’industrie pharmaceutique, organisée samedi à Alger par le ministère de tutelle, sous le patronage du président de la République, parmi elles, l’accélération de la soumission électronique, le développement du volet de la recto-vigilance ou encore l’amélioration de l’accès aux molécules innovantes.

Les participants au premier atelier dédié aux modalités d’enregistrement des produits pharmaceutiques ont préconisé la promotion des essais cliniques, en plus de l’accélération de la soumission électronique et aussi l’allègement des modalités d’acquisition des autorisations temporaires d’utilisation (ATU).

Pour les animateurs de l’atelier sur les modalités d’homologation des dispositifs médicaux, il est nécessaire, selon eux, de tenir compte de l’aspect spécifique des dispositifs médicaux de diagnostic in-vitro et d’adapter la réglementation à chaque catégorie de dispositif médical.

Ils ont proposé, aussi, le développement du volet de la recto-vigilance et la mise en place d’une nomenclature nationale des dispositifs médicaux tout en se basant sur les actes médicaux, en plus d’avoir une meilleure visibilité quant aux demandes d’homologation soumises au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière.

Quant à l’atelier ayant trait aux modalités de fixation des prix des médicaments, il a présenté quatre recommandations, à savoir l’amélioration de l’accès aux molécules innovantes en prenant en considération l’apport pharmaco-économique et les équilibres budgétaires des services utilisateurs, appelant, en outre, à faire bénéficier les molécules faisant objet d’un essai clinique de pré-enregistrement sur le territoire national d’un enregistrement accéléré.

Ils ont demandé, aussi, de programmer des séances d’épuration des instances ou encore de programmer plus de dossiers par séance par le Comité économique et enfin de mettre en place les contrats innovants en collaboration avec les départements concernés.

Related posts

عودة سيارات أقل من 3 سنوات بشروط!

Meissa Cheikh

تراجع سعر النفط الجزائري ب75ر1 دولار شهر ابريل

Meissa Cheikh

محروقات: الحكومة تدرس مشروعي مرسومين تنفيذيين يتعلقان بالنقل بواسطة الأنابيب

Meissa Cheikh

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More